A) Les différents tests pour voir les divers paysages grâce à la télédetection.

      Nous avons voulu démontrer comment fonctionne un radiomètre (appareil de télédétection) lorsqu'il est en contact à distance avec le paysage. Que ce soit de l'eau, de la terre, de la végétation... 

     Le principe de cette expérience est de montrer les différents pourcentages d'absorption de lumière de plusieurs paysages.

 

Liste de matériel :

     - un radiomètre (appareil de télédétection) et deux feuilles (une blanche et une noire) pour régler l'appareil

     - une lampe pour éclairer la cible

     - 5 boîtes de pétries pour représenter les différentes compositions des divers paysages

     - de l'eau

     - 50g de terre  

     - 50g de sable

     - des feuilles


Protocole:

      - On règle la lampe par rapport au radiomètre de façon à obtenir, lorsque l'on place une feuille blanche sous l'appareil, un taux d'absorption de luminosité de 100%. De même avec une feuille noire, on l'on doit obtenir un taux de luminosité de 0%.

     - On prépare les 5 boîtes de pétries. La première contient de l'eau, la seconde contient du sable, la troisième, de la terre, la quatrième, de la terre avec peu de feuilles et la dernière contient de la terre et beaucoup de feuilles. 

     - On relève les résultats en pourcentages donnés par le radiomètre.

 

Schémas de l'expérience :

     Schéma 1 : en présence d'eau



     Schéma 2 : en présence de sable



    Schéma 3 : en présence de terre



     Schéma 4 : en présence de terre et des feuilles peu abondante



     Schéma 5 : en présence de terre et de feuilles abondantes

 

Résultats et Interprétation :

     Les résultats des différents tests :

     Le taux d'absorption de luminosité pour l'eau est de 41%, pour le sable 31%, pour la terre 12%, pour la terre avec peu de feuilles 23%, enfin, pour la terre avec beaucoup de feuilles le taux est de 48%.

     Précédemment, on a vu que le taux d'absorption de luminosité d'une feuille blanche est de 100% donc, dans les résultats donnés au dessus, on observe que la terre avec beaucoup de feuilles a le plus fort taux d'absorption. En revanche, c'est la terre qui a le plus faible taux.

     On en déduit que, lorsque les satellites, servant à la télédétection, réalisent des observations de la Terre, ils peuvent différenciés de l'eau, de la terre, du sable ou d'autres milieux grâce à leurs taux d'absorption de luminosité.
     C'est ainsi qu'ils peuvent aider à montrer les changements de paysage dans le monde, et notamment, percevoir l'augmentation de la déforestation grâce à leurs images.

 

    

Précédent                                                                                                Suivant

    

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site