B) Différents dispositifs existent pour la télédétection

Exemple d'un satellite en orbite autour de la Terre.

   

     Tous les satellites ont une orbite répétitive: ils repassent au-dessus d'un même endroit à une fréquence
régulière. Cela constitue un des atouts majeur de la télédétection satellitaire puisqu'il est possible d'obtenir des images récentes d'un territoire. Un seul élément peut faire obstacle à son bon fonctionnement : les nuages.

 

 

                                                                                                                                                                           
  
       Observation de la Terre grâce à un satellite

Un satéllite

 

 

      Les satellites de télédétections se servent des ondes électromagnétiques pour voir notre planète. Il en existe deux types pour l'observation de la Terre. Ceux qui utilisent des capteurs dit "passifs". Ces derniers reçoivent le rayonnement de la Terre, qu'il soit émis par celle-ci ou reflété. Ils permettent entre autre d'obtenir des informations sur la couverture forestière, la turbidité (= teneur d'un liquide en matières qui le troublent. Elle est causée par des particules en suspension qui absorbent, diffusent et/ou réfléchissent la lumière.) des eaux en particulier aux embouchures des fleuves, ou les densités de population. Les satellites SPOT, NOAA et Landsat possèdent ces types de capteurs et fournissent ainsi de nombreuses images.

 

 

 

       

 

 

 

   

Exemple avec le satellite SPOT qui nous donne des images de la Guyane dans plusieurs gammes de longueurs d'onde (qui varient des 1 à 3 micromètres).

     Grâce aux satellites utilisant des capteurs actifs, c'est à dire qui émettent une onde électromagnétique et analysent le signal réfléchi par le sol, suivant la nature du signal réfléchi, on peut obtenir de précieuses informations sur le milieu réflecteur. En effet, par interférométrie radar (désigne la technique ou les méthodes utilisant au moins deux images complexes d'un radar à synthèse d'ouverture, afin d'obtenir des informations supplémentaires sur les objets présents dans une seule image) et analyse de la stabilité de la phase du signal capté, il est possible de connaître la nature du sol (sol nu, végétation, eau...). Ces capteurs sont de type radars et les ondes utilisées sont des micro-ondes avec des longueurs d'onde de l'ordre du millimètre ou du centimètre. Ils ont l'énorme avantage de passer à travers la couverture nuageuse et sont donc très adaptés au milieu équatorial. Ils nous renseignent sur la structure et la densité du couvert forestier.

Exemple d'image de la forêt Amazonienne observée avec différentes longueurs d'ondes (teint gris)   

 

     Exemples de satellites nécessaires à la télédétection:

 

 

 

Précédent                                                                                                                                       Suivant

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site